Témoignages

Témoignages Hypnose conversationnelle



"L'hypnose conversationnelle a été pour moi une véritable expérience de guérison ! Les séances ont apporté la paix à d'anciens traumatismes, m'ont aidée à découvrir mes endroits sûrs et à mieux comprendre mon corps. Cela m'a permis de vivre un parfait silence d'émotions - c'est l'état que je chéris le plus. Il y a une certaine magie là-dedans, ce n'est pas tangible mais ça marche. Anne Gaelle est une super guide, calme, structurée et compatissante sur le chemin qu'elle fait avec vous." M.


"45 ans que j’essaie de ne plus me ronger les ongles. Sans appréhension aucune, je me suis laissée guidée et en deux séances j’y suis arrivée. Depuis maintenant 6 semaines mes ongles poussent et mes doigts ne montent plus à ma bouche ! Dans la douceur et la bienveillance, Anne-Gaëlle m’a emmenée sur je ne sais quels chemins, mais ce sont les bons !

Fière de ma réussite grâce à ces séances ! Comme je n’ai plus besoin de les cacher, c’est avec mes mains que je lui dis merci." S.

A. 14 ans :  "J'ai trouvé ces séances très bénéfiques car c'était des moments calmes où je me suis sentie vraiment a l'aise. Guidée par une voix, je me retrouvais avec moi-même à chercher un moyen d'affronter le problème de la manière qui m'est la plus acceptable et avec le droit de renoncer. Je vous remercie encore une fois pour votre travail incroyablement bien réalisé qui m'a réellement aidée à aller mieux. Suite à la première séance, les cauchemars ont définitivement cessés. Je n'ai plus peur d'aller dormir. Ensuite, j'ai moins cette sensation d'étrangeté avec le monde extérieur et je me sens plus motivée pour l'école (je ne suis pas encore tout à fait à la fin du chemin mais j'ai déjà fait un grand pas) merci beaucoup".


"J'ai fait l'expérience de l'hypnose PTR pour sortir de l'angoisse qui m'habitaitdepuis plusieurs semaines. Ce m'a permis d'affronter des situations que consciemment j'évitais. Il s'agissait de confronter mon père, mon passé, mes conflits non-résolus. Rien que le fait d'avoir traversé ces situations avec l'accompagnement d'Anne-Gaëlle m'a permis de retrouver sérénité et confiance dans mes propres capacités à faire face à ces difficultés. Je suis convaincue qu'en répétant ces expériences, la confiance et la paix intérieure se stabilisent. Aujourd'hui je me sens plus à même de retrouver ma sérénité toute seule." J.


"J'ai été bluffée par notre séance. Je suis sortie de chez vous transformée, différente. Je me suis sentie en confiance pendant l'hypnose, détendue et connectée. Le lien entre chaque visualisation, le chemin emprunté par mon inconscient mêlant souvenirs et émotions/sensations était incroyable et juste. Le fait de participer, d'augmenter ou non les sensations a rendu, je trouve, ce travail plus riche et m'a permis de le vivre dans mon corps, de le ressentir et donc de l'ancrer plus profondément qu'un autre travail thérapeutique.

C'est comme si ça avait dévoilé une carte, une boussole interne encore méconnue de moi, enfin de ma partie consciente. Comme si ça m'avait rassemblée, unie. Et j'en ai ressenti de la paix, de la force et beaucoup d'amour envers moi-même.  Depuis je sais où mettre de l'énergie et de l'attention et ça me permet d'y voir plus clair. Parfois c'est plus vacillant mais le fait d'avoir ce bagage, cet outil et le souvenir des sensations et images me guide plus facilement qu'avant. Je ne suis plus dans le flou 🙏🏻 MERCI 🍀. " R.


" En une séance, avec beaucoup de douceur et de finesse, Anne-Gaëlle m'a amenée à créer un espace de sécurité et de ressourcement où me réfugier. J'ai pu écrire un scénario avec des odeurs, des images et des sons. Et ce scénario, je peux le rejouer dès que je le souhaite où que j'en ai besoin. En un instant, j'ai accès à ce lieu apaisant et ressourçant que nous avons imaginé et créé ensemble. C'est une magnifique clé dans des moments de doute, de découragement ou de souffrance. L'hypnose conversationnelle est l'un des outils qu'Anne-Gaëlle utilise (parmi d'autres) pour un accompagnement lumineux et inspiré dans l'écoute et le respect. Merci à elle."V.

Témoignages soins énergétiques



" Après chaque séance, vous m'avez apporté le soulagement et le soutien que j'espérais, surtout ces 5 dernières années suite au décès accidentel de ma fille. Alors que je me sentais déboussolée, amputée d'une partie de moi-même, vous avez été là pour m'aider à traverser cette épreuve difficile. J'ai trouvé près de vous du réconfort alors que tant d'incertitudes planaient sur ma vie. Grâce à vos massages et aux soins énergétiques, j'ai pu retrouver la sérénité. Vos mains sont rassurantes, douces... elles transmettent une énergie bienveillante et permettent au corps de se détendre (les tensions disparaissent), de déconnecter et d'offrir un précieux moment d'évasion à notre Âme.

Anne-Gaëlle, vous savez toucher les gens émotionnellement et physiquement, les rassurer, les conseiller... Merci pour votre écoute avant et après chaque soin. Ces échanges sur mon ressenti étaient très importants pour moi.

Ces séances m'ont permis petit à petit de refaire surface, de me sentir apaisée et tellement sereine. Encore MERCI pour ces moments de partage emplis de confiance et de douceur."

B.


"Les soins sont riches sur le plan personnel :ils m'ont apportés de l'apaisement intérieur, de l'énergie positive, de la confiance en moi, de la joie et surtout l'envie de croire en moi et d'aller de l'avant.

Anne gaelle est une personne de cœur. Elle donne ces soins avec amour 💑  et ça se traduit dans ses gestes.

C'est une voie d'ouverture intérieure et je la remercie vivement". N.


"Merci d'avoir pris le temps de m'aider et de m'accompagner sur mon cheminement intérieur. C'était fort, émouvant et apaisant en même temps". 

S.


Témoignages d'ateliers à la demande : 


"... Anne-Gaëlle nous rappelle que la respiration consciente et l’intériorisation favorisent le retour à soi et la compréhension de nos peurs. Entendre notre corps, écouter notre propre Souffle, c’est être mis en présence du Vivant en nous-même. Or, nous courons après le temps, nous nous oublions, nous favorisons la vie extérieure au détriment de notre vie intérieure et au final, notre corps nous rappelle à l’ordre, de façon parfois très violente. Ne restons pas dans la peur paralysante mais utilisons la comme tremplin, comme révélation de nos changements futurs. L’échange qui a suivi les exercices et cette réflexion s’est fait dans la confiance et le vrai ..."

V. K


" En ces temps troublés, quelle chance d’avoir rencontré Anne-Gaëlle qui nous a partagé sa réflexion sur : « de la Peur et de l'insécrité au chemin vers Soi » 

Trois choses m’ont interpellée :

1. Elle nous fit découvrir que « nos peurs, nos colères et nos violences sont des énergies vitales non encore travaillées » D’où en travaillant sur soi, nous sommes invitées à « intégrer tout ce potentiel en nous-mêmes » sachant que « le but de notre expérience terrestre serait donc de parcourir ce chemin vers notre Être, vers notre "Homme de lumière".  J’apprécie personnellement le fait que « ce processus intérieur relève d’une décision que nous pouvons prendre » 

2. Anne-Gaëlle nous fit re-découvrir l’importance de la respiration profonde pour se centrer, pour s’ancrer et renouer avec son énergie vitale. Hier encore, nous parlions avec une compagne du bienfait des exercices de respiration qu’elle nous a proposés. « Quand nous écoutons notre souffle, nous ne sommes pas loin de Dieu » dit Jean-Yves Le loup.  Et Anne -Gaëlle ajoute : « le souffle nous libère, nous lave, nous nettoie ». C’est bien vrai, j’en fais volontiers l’expérience.

3. Très souvent, la haine est présentée comme le contraire de l’amour. Anne-Gaëlle nous a fait découvrir que le contraire  de l’amour est la peur et que la violence, la haine découlent de la peur : peur de manquer, peur de la différence, peur du lendemain, etc… « La peur est l’énergie qui contracte, ferme, attire, cache, entasse, blesse » tandis que « l’amour est l’énergie qui s’étend, s’ouvre, envoie, reste, révèle, partage, guérit ».

Cette réflexion m’a bien marquée. Le soir, je me surprends à relire mes paroles, mes gestes à partir de ces émotions. Est-ce la peur ou l’amour qui a dicté  tel ou tel comportement que j’ai eu? "  

L.G - Bruxelles, le 27 octobre 2015.